Pub
  • Micro trottoire

    Micro trottoire

    Micro tendue aux populations dans les rues...

  • Économie

    Économie

    Emission sur des sujets d’economies, rencontre avec des economistes, des financiers.

  • Publicité

    Publicité

    Avec jeunes entrepreneurs ayant reussi dans leurs domaines d'activités.

  • Job

    Espace cuisine

    A la découverte des cuisines du monde.

  • Réligion

    Réligion

    Emission religieuse, messe, temoignagne, éducation réligieuse.

  • Coup de Coeur

    Coup de Coeur

    Plate forme qui permet à toute personne de poster un écrit ou une vidéo portant critique sur une situation quelconque.



Une quarantaine d’établissements d’enseignement supérieur privé n’ouvriront plus leurs portes aux élèves de Côte d’Ivoire et de la sous-région pour des formations BTS et post-BTS. Cissé Ibrahima Bacongo, le ministre de l’Enseigne-ment supérieur et de la Recherche scientifique, vient par un arrêté, de fermer 40 écoles supérieures privées et d’interdire des filières de formations qui ont été octroyées selon lui de façon illégale à des promoteurs. Deux catégories d’établissements sont concernées par l’arrêté de Bacongo. La première qui a fonctionné avec beaucoup de difficultés et la seconde qui n’est pas du tout fonctionnelle. Dans la première catégorie, l’on peut citer ICOGES, ISCJJ ORLY, ISTP, ECOFORP-A, INSMA, Institut supérieur technique Racine, ESCG la Sorbonne, Estan, Euro formation. Dans la seconde, IPTEC le Chandelier, ISGES, IPAAM, BLM Isacom, ESCG, ISIE, ISPH, ESTP le Jourdain, EIGM. Des filières, selon la tutelle, ont été retirées de certaines écoles, parce qu’obtenues illégalement à en croire l’arrêté de Bacongo. Il s’agit de filières de formation au BTS et de filières de formation aux diplômes post-BTS autorisées entre le 4 décembre 2010 et le 11 avril 2011. Parmi les grosses victimes de Bacongo, EST-Loko, dont le richissime fondateur Loko, propriétaire de nombreuses écoles supérieures privées, a été pendant très longtemps le chouchou de l’enseignement supérieur privé de part le nombre impressionnant d’affectés de l’Etat dans ses établissements. “Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a entrepris depuis le mois de juillet 2010 un vaste mouvement d’assainissement des établissements d’enseignement supérieur privé. On peut citer à titre de rappel, la réforme des programmes de formation au BTS avec la réduction du nombre de filières de 56 à 27 ; la mise en place de la commission d’évaluation des établissements d’enseignement supérieur privé ; le durcissement des conditions de création et d’ouverture desdits établissements ; l’instauration des autorisations de diriger et d’enseigner dans ces établissements ; la signature de la convention de concession du service public de l’enseignement à des établissements privés” a indiqué hier M Ibrahima Diakité, le directeur de l’enseignement supérieur privé.
Charles Bédé

Une quarantaine d’établissements d’enseignement supérieur privé n’ouvriront plus leurs portes aux élèves de Côte d’Ivoire et de la sous-région pour des formations BTS et post-BTS. Cissé Ibrahima Bacongo, le ministre de l’Enseigne-ment supérieur et de la Recherche scientifique, vient par un arrêté, de fermer 40 écoles supérieures privées et d’interdire des filières de formations qui ont été octroyées selon lui de façon illégale à des promoteurs. Deux catégories d’établissements sont concernées par l’arrêté de Bacongo. La première qui a fonctionné avec beaucoup de difficultés et la seconde qui n’est pas du tout fonctionnelle. Dans la première catégorie, l’on peut citer ICOGES, ISCJJ ORLY, ISTP, ECOFORP-A, INSMA, Institut supérieur technique Racine, ESCG la Sorbonne, Estan, Euro formation. Dans la seconde, IPTEC le Chandelier, ISGES, IPAAM, BLM Isacom, ESCG, ISIE, ISPH, ESTP le Jourdain, EIGM. Des filières, selon la tutelle, ont été retirées de certaines écoles, parce qu’obtenues illégalement à en croire l’arrêté de Bacongo. Il s’agit de filières de formation au BTS et de filières de formation aux diplômes post-BTS autorisées entre le 4 décembre 2010 et le 11 avril 2011. Parmi les grosses victimes de Bacongo, EST-Loko, dont le richissime fondateur Loko, propriétaire de nombreuses écoles supérieures privées, a été pendant très longtemps le chouchou de l’enseignement supérieur privé de part le nombre impressionnant d’affectés de l’Etat dans ses établissements. “Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a entrepris depuis le mois de juillet 2010 un vaste mouvement d’assainissement des établissements d’enseignement supérieur privé. On peut citer à titre de rappel, la réforme des programmes de formation au BTS avec la réduction du nombre de filières de 56 à 27 ; la mise en place de la commission d’évaluation des établissements d’enseignement supérieur privé ; le durcissement des conditions de création et d’ouverture desdits établissements ; l’instauration des autorisations de diriger et d’enseigner dans ces établissements ; la signature de la convention de concession du service public de l’enseignement à des établissements privés” a indiqué hier M Ibrahima Diakité, le directeur de l’enseignement supérieur privé.
Charles Bédé

Source : Notre Voie
Publié par www.encoreplustv.com Le 19 Octobre 2011


Share |

0 Commentaires




Envoyer un commentaire

Votre nom :


Site Web :


Courriel :


Message :

Flash info

09:58 - 17-11-2011 : Coups de feu à la Maison Blanche : un suspect arrêté >>>

09:55 - 17-11-2011 : Bénin : Le Pape Benoît XVI attendu à Cotonou vendredi >>>

09:54 - ARMENIA ARMENIA ARMENIA >>>

09:51 - 17-11-2011 : Explosion de roquettes près de l'endroit où a lieu la Loya Jirga en Afghanistan >>>

09:49 - 17-11-2011 : Syrie: Ambassades du Maroc et des Emirats arabes unis attaquées >>>

09:48 - 17-11-2011 : 27 insurgés tués et six autres capturés en Afghanistan >>>

14:54 - 19-10-2011 France - Carla Bruni-Sarkozy est entrée ce matin à la clinique de la Muette avec son mari (dans le 16e arrondissement parisien) et que la France entière attend avec impatience la nouvelle de son accouchement >>>

14:49 - 19-10-2011 Décès de Marie Dedieu, l'otage française des milices somaliennes >>>

11:11 - 14-10-2011 Chine - Accident d'avion lors d'un salon de l'aéronautique en Chine >>>

11:01 - 14-10-2011 Papouasie Nouvelle Guinée - Séisme de magnitude 6,7 dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée >>>

IReport


Infolettre

Restez connecté


Skype Twitter Flux RSS

Restez en contact avec votre site favoris.

Encore plus sur Twitter

Pour nous joindre

Encore Plus T.V.
(225) 02 83 70 77
info@encoreplustv.com
www.encoreplustv.com

Copyright Encore Plus TV - 2010 - Tous droits réservés - Propulsé par : W3P Design

Haut