Pub
  • Micro trottoire

    Micro trottoire

    Micro tendue aux populations dans les rues...

  • Économie

    Économie

    Emission sur des sujets d’economies, rencontre avec des economistes, des financiers.

  • Publicité

    Publicité

    Avec jeunes entrepreneurs ayant reussi dans leurs domaines d'activités.

  • Job

    Espace cuisine

    A la découverte des cuisines du monde.

  • Réligion

    Réligion

    Emission religieuse, messe, temoignagne, éducation réligieuse.

  • Coup de Coeur

    Coup de Coeur

    Plate forme qui permet à toute personne de poster un écrit ou une vidéo portant critique sur une situation quelconque.



A l’initiative de la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien (JFPI), un meeting était prévu le samedi 15 Octobre 2011 à la place CP1 dans la commune de Yopougon.

Le mercredi 12 Octobre 2011, à l’occasion d’une rencontre de travail entre le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, M. Hamed BAKAYOKO et une délégation du FPI/CNRD conduite par le camarade Miaka OURETO, le Ministre de l’Intérieur a affirmé ne pas être informé de cette manifestation. Il répondait ainsi au souhait du FPI/CNRD de voir sécuriser ce meeting par la police afin d’éviter la situation déplorable survenue à Koumassi le 08 Octobre 2011 où des personnes armées ont attaqué une réunion publique du FPI. Par ailleurs, le Ministre de l’Intérieur a ajouté ne pas disposer de moyens humains et matériels pour sécuriser ce meeting dont - du reste - il conseillait le report.

Dès le lendemain, Jeudi 13 Octobre 2011, la Direction du FPI a apporté au Ministre de l’Intérieur toutes les preuves des formalités administratives remplies conformément aux lois et règlements en vigueur en la matière. Parallèlement, le bureau de la JFPI est rentré en pourparlers avec le Préfet de Police d’Abidjan puis avec le Directeur Général de la Police Nationale (DGPN), le Commissaire BREDOU Mbia. Contre toute attente, le DGPN a déclaré que "ce meeting est un acte insurrectionnel qui doit être interdit". Pendant que ces rencontres se déroulaient, le Commissaire GNAGNE de la Police criminelle a fait appeler au téléphone le Secrétaire National de la JFPI afin qu’il aille à la sous-direction des enquêtes pour « s’expliquer sur des propos tenus au meeting de Koumassi ». Loin de se laisser distraire, la Direction du FPI a continué à mener les discussions avec le Ministre de l’Intérieur représenté par son Directeur de cabinet M. BAMBA Cheick Daniel.

A 18 heures, M. BAMBA Cheick Daniel a informé le FPI de ce que le Ministre de l’Intérieur réaffirme ne pas disposer de moyens humains et matériels pour encadrer ce meeting et demande son report. Pis, le ministre se refuse d’en faire une déclaration publique par un acte administratif d’interdiction de la manifestation.

Pour le Front Populaire Ivoirien, le Ministre de l’Intérieur n’a pas fait preuve de bonne foi en affirmant ne pas être informé du meeting du 15 Octobre 2011 pour lequel toutes les formalités administratives, légales et réglementaires ont été remplies.

Le FPI prend acte de l’aveu d’incapacité du pouvoir OUATTARA à garantir la sécurité minimum aux citoyens pour l’exercice de leurs droits et libertés démocratiques. Il s’interroge sur les motivations réelles du DGPN, fonctionnaire de l’Etat de Côte d’Ivoire, lorsqu’il assimile une manifestation pacifique à un acte insurrectionnel, créant ainsi des similitudes troublantes avec « nous allons mater les meetings arrogants » de M. Amadou Soumahoro, Ministre-Conseiller (Chargé des Affaires Politiques) de M. Alassane OUATTARA, Secrétaire Général du RDR.

Le FPI s’interroge également sur les tentatives d’interpellation du Secrétaire National de la JFPI dans des formes complètement illégales.

Au demeurant, le FPI observe qu’une véritable peur-panique s’est emparée du pouvoir face à la forte mobilisation en cours destinée à démontrer à la communauté internationale la popularité constante du Président Laurent GBAGBO et l’affection légitime que lui portent les Ivoiriens et tous les démocrates.

De ce qui précède, le FPI :

- s’indigne et s’insurge contre la volonté du régime OUATTARA de caporaliser et bâillonner les libertés chèrement conquises par le peuple ivoirien ;

- dénonce les manœuvres dilatoires dont l’objectif inavoué est d’interdire une activité régulière de l’opposition démocratique incarnée par le FPI/CNRD ;

- déclare que les manigances orchestrées contre le meeting du samedi 15 Octobre 2011 administrent la preuve patente que l’attaque du meeting de Koumassi était un acte planifié par le pouvoir et qu’il se prépare à des actes de barbarie encore plus graves ;

- prend à témoin les communautés nationale et internationale, et plus particulièrement le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU en Côte d’Ivoire sur la volonté de Monsieur OUATTARA de détruire la démocratie en Cote d’Ivoire en s’obstinant à gouverner par la terreur.

Enfin le FPI,

Prend acte de l’incapacité structurelle et organisationnelle du régime de M. OUATTARA à sécuriser un seul meeting du FPI, parti d’opposition, prévu juste dans un secteur d’une commune d’Abidjan et donc en milieu urbain ;

Constate dans le même temps, avec étonnement, qu’à quelques heures de la tenue du meeting, une armada de chars (matériel de guerre) des FRCI et de l’ONUCI, ainsi qu’une horde de "loubards" sont déployés pour empêcher tout accès au lieu de la manifestation ;
S’interroge sur ce qui adviendra dans un environnement électoral avec des centaines de rassemblements publics sur toute l’étendue du territoire national ;

Au regard de cette situation, le FPI, parti responsable, demande à ses militants et sympathisants, à ses alliés du CNRD, à tous les démocrates, à la population de Yopougon et à tout le peuple ivoirien de bien vouloir accepter qu’il reporte la tenue du meeting prévu ce samedi 15 Octobre 2011.

Fait à Abidjan, le 15 octobre 2011
Le Secrétaire Général et Porte-parole du FPI
Laurent AKOUN

Source : Notre voie
Publié par www.encoreplustv.com Le 17 Octobre 2011


Share |

0 Commentaires




Envoyer un commentaire

Votre nom :


Site Web :


Courriel :


Message :

Flash info

09:58 - 17-11-2011 : Coups de feu à la Maison Blanche : un suspect arrêté >>>

09:55 - 17-11-2011 : Bénin : Le Pape Benoît XVI attendu à Cotonou vendredi >>>

09:54 - ARMENIA ARMENIA ARMENIA >>>

09:51 - 17-11-2011 : Explosion de roquettes près de l'endroit où a lieu la Loya Jirga en Afghanistan >>>

09:49 - 17-11-2011 : Syrie: Ambassades du Maroc et des Emirats arabes unis attaquées >>>

09:48 - 17-11-2011 : 27 insurgés tués et six autres capturés en Afghanistan >>>

14:54 - 19-10-2011 France - Carla Bruni-Sarkozy est entrée ce matin à la clinique de la Muette avec son mari (dans le 16e arrondissement parisien) et que la France entière attend avec impatience la nouvelle de son accouchement >>>

14:49 - 19-10-2011 Décès de Marie Dedieu, l'otage française des milices somaliennes >>>

11:11 - 14-10-2011 Chine - Accident d'avion lors d'un salon de l'aéronautique en Chine >>>

11:01 - 14-10-2011 Papouasie Nouvelle Guinée - Séisme de magnitude 6,7 dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée >>>

IReport


Infolettre

Restez connecté


Skype Twitter Flux RSS

Restez en contact avec votre site favoris.

Encore plus sur Twitter

Pour nous joindre

Encore Plus T.V.
(225) 02 83 70 77
info@encoreplustv.com
www.encoreplustv.com

Copyright Encore Plus TV - 2010 - Tous droits réservés - Propulsé par : W3P Design

Haut