Pub
  • Micro trottoire

    Micro trottoire

    Micro tendue aux populations dans les rues...

  • Économie

    Économie

    Emission sur des sujets d’economies, rencontre avec des economistes, des financiers.

  • Publicité

    Publicité

    Avec jeunes entrepreneurs ayant reussi dans leurs domaines d'activités.

  • Job

    Espace cuisine

    A la découverte des cuisines du monde.

  • Réligion

    Réligion

    Emission religieuse, messe, temoignagne, éducation réligieuse.

  • Coup de Coeur

    Coup de Coeur

    Plate forme qui permet à toute personne de poster un écrit ou une vidéo portant critique sur une situation quelconque.



Le Front populaire ivoirien (FPI) a tenu
hier, un comité centrale extraordinaire, élargi au Comité de contrôle et
aux secrétaires généraux de fédérations, au siège du Congrès national
pour la résistance et la démocratie (Cnrd) sis à Cocody. Le conclave a
démarré à 15 h 25 min pour s’achever autour de 19h. Les discussions se
sont déroulées dans un bel esprit. Elles ont été sanctionnées par un
communiqué que nous vous proposons.

1. Le Comité Central du FPI, élargi au comité de contrôle et aux
secrétaires généraux des fédération s’est réuni en assemblée générale
extraordinaire ce Jeudi 06 Octobre 2011de 15 heures à 18 heures au siège
du CNRD (Cocody cité des arts) sur convocation du camarade MIAKA
Ourétto, Président du parti.

2. Cette importante rencontre avait deux (2) points à son ordre du jour :

- Le compte rendu de l’audience du FPI et de ses alliés du CNRD (FPI/CNRD) avec le Chef de l’Etat ;

- Les enquêtes préliminaires du Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) en Côte d’Ivoire.

3. S’agissant de l’audience avec le Chef de l’Etat, le Comité Central
a été amplement informé du déroulement des échanges et du contenu du
document élaboré par le FPI au nom de l’ensemble de la délégation et
remis au Chef de l’Etat.

4. Le Comité Central prend acte de l’ouverture du dialogue républicain
sur l’environnement sécuritaire, l’Etat de Droit et le fonctionnement
des institutions, la réconciliation nationale et le jeu démocratique. Il
encourage le secrétariat général à œuvrer dans cette voie ; lui
recommande la plus haute vigilance militante au cours des discussions en
accordant la priorité à la libération du Président Laurent GBAGBO, de
son épouse et de son fils, du Président du parti Pascal AFFI N’Guessan
et de tous les détenus civils et militaires, au retour des exilés, à la
sécurité des personnes et des biens et à l’arrêt du harcèlement
judiciaire contre les cadres du FPI / CNRD.

5. Concernant la situation du dossier judiciaire à la CPI, le comité
central a entendu une communication complète du secrétariat général et
procédé à une analyse approfondie tant au plan judiciaire que politique.
Il recommande au secrétariat général d’accorder une attention
particulière à ce dossier en prenant les initiatives qui s’imposent.

6. Le Comité Central observe qu’au moment où le pouvoir
installe la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation, qu’au moment
où il ouvre le dialogue républicain avec l’opposition démocratique FPI /
CNRD, se développe un jeu sournois et dangereux des nouvelles autorités
ivoiriennes avec l’appui du président français pour exercer une
pression politique inadmissible sur la CPI dans le seul but de
transférer le Président Laurent GBAGBO à La HAYE.

7. Le Comité Central s’indigne et élève une vive protestation contre
ces manœuvres ainsi que contre les déclarations inutilement
provocatrices de M. SORO Guillaume, chef déclaré de la rébellion armée
et du Ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques (membre
de cette rébellion) sur le déferrement du Président Laurent GBAGBO comme
condition sine qua non de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.
Il tient particulièrement pour responsable d’un éventuel échec du
processus de réconciliation, le pouvoir en place dont d’éminents membres
multiplient des propos qui mettent en péril la cohésion nationale déjà
fragilisée.

8. Le Comité Central réaffirme qu’aucune réconciliation impliquant le
FPI ne sera possible en Côte d’ Ivoire sans la présence effective du
Président Laurent GBAGBO, des détenus et des exilés.

9. Enfin, le Comité Central réitère sa confiance et son soutien aux
dirigeants et structures du parti ; il invite les militants et
sympathisants à demeurer unis, mobilisés et surtout à l’écoute des mots
d’ordre de la direction.

Fait à Abidjan, le 06 Octobre 2011



Le Comité Central du F.P.I

Publié le vendredi 7 octobre 2011 par Notre Voie

www.encoreplustv.com


Share |

0 Commentaires




Envoyer un commentaire

Votre nom :


Site Web :


Courriel :


Message :

Flash info

09:58 - 17-11-2011 : Coups de feu à la Maison Blanche : un suspect arrêté >>>

09:55 - 17-11-2011 : Bénin : Le Pape Benoît XVI attendu à Cotonou vendredi >>>

09:54 - ARMENIA ARMENIA ARMENIA >>>

09:51 - 17-11-2011 : Explosion de roquettes près de l'endroit où a lieu la Loya Jirga en Afghanistan >>>

09:49 - 17-11-2011 : Syrie: Ambassades du Maroc et des Emirats arabes unis attaquées >>>

09:48 - 17-11-2011 : 27 insurgés tués et six autres capturés en Afghanistan >>>

14:54 - 19-10-2011 France - Carla Bruni-Sarkozy est entrée ce matin à la clinique de la Muette avec son mari (dans le 16e arrondissement parisien) et que la France entière attend avec impatience la nouvelle de son accouchement >>>

14:49 - 19-10-2011 Décès de Marie Dedieu, l'otage française des milices somaliennes >>>

11:11 - 14-10-2011 Chine - Accident d'avion lors d'un salon de l'aéronautique en Chine >>>

11:01 - 14-10-2011 Papouasie Nouvelle Guinée - Séisme de magnitude 6,7 dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée >>>

IReport


Infolettre

Restez connecté


Skype Twitter Flux RSS

Restez en contact avec votre site favoris.

Encore plus sur Twitter

Pour nous joindre

Encore Plus T.V.
(225) 02 83 70 77
info@encoreplustv.com
www.encoreplustv.com

Copyright Encore Plus TV - 2010 - Tous droits réservés - Propulsé par : W3P Design

Haut